Archives de Tag: Fouad Laroui

Fouad Laroui, Tu n’as rien compris à Hassan II

Un recueil où l’on trouve de la poésie, de la tendresse, de l’humour… et une dénonciation sans ambages de la fatuité

L’humour est l’arme absolue des jongleurs et des pisteurs de mots. L’ironie, quant à elle, tapie dans le texte, attend que le lecteur s’avance… Ainsi Fouad Laroui chasse-t-il l’injustice, la souffrance et l’ennui, à coups de rires bien assénés, à coups de traits fichés dans l’intolérance et la bêtise.

Galerie de personnages plus décalés les uns que les autres, ce recueil de nouvelles navigue entre le Maroc, la France et l’Angleterre, lieux de scènes plus ou moins cocasses qui ont pour centres thématiques l’amour, la politique, les apparences – tout ce qui fait la peau des jours. Par certains aspects, il y a du Daudet dans ce livre, du Daudet des Lettres de mon moulin. Quelque chose de la caricature – Daumier -, de l’agitation d’un Totò chez Fellini. Dénonciation de la fatuité sœur du ridicule, du bouillonnement de l’être en courants d’air, de ce qui se transforme avant même d’exister.

De la poésie, également (« Toutes les expériences du monde ») où le lecteur / la lecture devient LE personnage qui endosse les pèlerines et les frusques de l’humanité tout entière. On perçoit chez l’auteur un œil exercé qui sait traquer l’instant lorsqu’il bascule, lorsqu’un glissement dévoile le dessous des cartes. Sur ce terrain, Fouad Laroui est maître, pour ne pas dire géo-maître ! Les strates de l’Homme, il les met à jour avec la délicatesse de l’archéologue qui n’a de cesse de creuser la question. C’est ce qui retient l’attention, cet écarquillement, ce strip-tease du réel.

Une tendresse, aussi, pour nombre de personnages. La volonté de comprendre avant de juger. De connaître avant d’énoncer. Identité, tolérance, respect de l’individu : voilà trois valeurs qui m’intéressent parce qu’elles sont malmenées ou mal comprises dans nos pays du Maghreb et peut-être aussi ailleurs en Afrique et dans les pays arabes. écrivit, en avril 1999, Fouad Laroui dans un article pour Le Magazine littéraire. Ce à quoi on peut ajouter : malmenées, à des degrés divers, sur les six continents. Et même sur les mers…

daniel leduc

   
 

Fouad Laroui, Tu n’as rien compris à Hassan II, Julliard, 2004, 120 p. – 15,00 €.

 
     
 
Publicités

Commentaires fermés sur Fouad Laroui, Tu n’as rien compris à Hassan II

Classé dans Nouvelles