Jean Daniel, La Guerre et la paix – Israël-Palestine (chroniques 1956-2003)

Bien que ce livre ait été publié l’an passé, son propos demeure d’une actualité brûlante

Au moment où Le Nouvel Observateur s’engage résolument en faveur de ce qu’il est désormais convenu d’appeler l’accord de Genève, son directeur-fondateur a décidé de réunir et de publier l’ensemble de ses tribunes ayant pour thème central le conflit du Moyen-Orient. Sous-titré Israël-Palestine (chroniques 1956-2003), ce volume permet de retrouver les positions de Jean Daniel (exprimées aussi bien dans son hebdomadaire que dans des articles publiés à l’étranger ou au cours de conférences) sur un sujet qui lui tient particulièrement à cœur : ardent défenseur de l’existence de l’Etat d’Israël, il milite avec tout autant d’énergie pour la création d’un Etat palestinien autonome et démocratique trouvant sa place à côté de l’Etat juif. La Guerre et la paix offre l’indéniable avantage de donner une perspective historique à des opinions instantanées, prises en effet très souvent sous les « feux » de l’actualité, mais constamment cohérentes…
 
On peut, bien évidemment, être en profond désaccord avec les réflexions de Jean Daniel sur la question israélo-arabe mais celles-ci sont toujours formulées par un témoin de son temps passionné qui est aussi un homme courageux, manifestant le souci évident de faire avancer les choses. Militant donc, mais honnête ! L’auteur achève son prologue en essayant de synthétiser l’orientation de sa pensée sur un thème qui n’a malheureusement jamais réellement disparu de l’actualité depuis cinquante ans :
Un homme devait le mieux résumer mon aspiration profonde, c’est Mendès France lorsqu’il a écrit un jour de 1970 : ’’Ce que je demande est très simple, je souhaite de toutes mes forces convaincre les Israéliens que les Palestiniens ont le droit de réclamer pour eux ce qu’Israël a obtenu pour lui.’’ La ligne était tracée. J’ai fait en sorte de ne jamais plus m’en écarter.
C’est un fait que la lecture de ce livre permet de confirmer : Jean Daniel aura réussi tout au long de son engagement intellectuel à ne pas s’éloigner de cette ligne. On pourra donc trouver dans cet ouvrage matière à le combattre ou bien de nombreuses idées, solidement argumentées, pour défendre une vérité. Une certitude : on doit reconnaître la force du témoignage et le travail d’archiviste d’un journaliste qui n’est jamais aussi à l’aise que lorsqu’il s’agit de tenir une position…
 
La Guerre et la paix est un volume de certitudes remarquablement développées mais jamais assénées de manière abrupte. Si le fond peut susciter la controverse, l’argument d’autorité n’est jamais utilisé. La forme, elle, est impeccable : la présentation de ce recueil est particulièrement bien organisée puisque des notes, des commentaires et même des citations permettent de contextualiser certaines convictions et ainsi de les confronter au débat qui se tenait lorsqu’elles furent énoncées… Aussi, on le parcourt avec d’autant plus de facilité qu’il nous renvoie à des épisodes de l’Histoire qui semblent encore conditionner le présent et, surtout, l’avenir.

eric keslassy

   
 

Jean Daniel, La Guerre et la paix – Israël-Palestine (chroniques 1956-2003), Odile Jacob, 2003, 510 p. – 27,90 €.

Publicités

Commentaires fermés sur Jean Daniel, La Guerre et la paix – Israël-Palestine (chroniques 1956-2003)

Classé dans Essais / Documents / Biographies

Les commentaires sont fermés.