Jacques Pimpanneau, Chine, histoire de la littérature

Un livre à la construction un peu déroutante, mais précieux pour aborder la lecture des auteurs chinois

D’emblée le livre de Jacques Pimpanneau s’affiche humble ; son auteur joue, si l’on veut, le Magritte des lettres en affirmant que Chine, histoire de la littératuren’est pas une histoire de la littérature chinoise ! Et cela parce qu’il ne repose pas sur une organisation strictement chronologique. Si la perspective adoptée par jacques Pimpanneau est résolument diachronique, il est vrai que la table des matières témoigne plutôt d’un traitement thématique du sujet.

Mais à y regarder de plus près on est très vite intrigué par la succession des chapitres. Ainsi « la littérature chinoise a une histoire », chapitre générique où sont expliqués les divers ressorts qui ont présidé à l’évolution des genres littéraires se lit-il après une présentation du concept de culture dans la Chine ancienne que suit une analyse de la « naissance de l’idée de littérature ». L’on est plus surpris encore de trouver en tout début d’ouvrage une description détaillée de deux œuvres majeures de l’antiquité avant même ces généralités sur la notion de littérature…

Cela dit, ce livre est d’une lecture agréable, comporte de belles illustrations, et a surtout le grand mérite d’insister en tout premier lieu sur les différences fondamentales qui séparent la pensée chinoise – et donc le langage, la façon de s’exprimer – des modes de pensée occidentaux. Il situe ainsi le problème de la compréhension d’une langue étrangère sur son juste terrain, et aborde avec un grand à propos les problèmes cruciaux de la traduction.

L’on pourra regretter que l’auteur n’ait pas profité de la réédition de son livre pour y ajouter un panorama, aussi bref fût-il, de la littérature chinoise de ces quinze dernières années mais au moins donne-t-il les outils essentiels pour comprendre d’où elle vient ainsi que les différents facteurs historiques et culturels qui la sous-tendent. Un ouvrage qui est invitation au voyage plus que guide systématique, qui propose des pistes plutôt qu’une description méthodique des caractéristiques et de l’évolution de la littérature chinoise… et que tout profane se devrait de consulter avant de se précipiter sur la manne chinoise tombée aujourd’hui sur les étals des libraires.

isabelle roche

   
 

Jacques Pimpanneau, Chine, histoire de la littérature, Philippe Picquier, 2004, 458 p. – 26, 00 €.

 
     
 
Publicités

Commentaires fermés sur Jacques Pimpanneau, Chine, histoire de la littérature

Classé dans Essais / Documents / Biographies

Les commentaires sont fermés.